Les gays new-yorkais se disent « yes »

Depuis hier, les couples homosexuels peuvent se marier dans l’Etat de New York. En approuvant cette loi, l’État de New York est devenu le sixième et le plus important à autoriser le mariage gay aux Etats-Unis, le Maire de New-York, Michael Bloomberg, n’ayant pas hésité à braver les polémiques et à marier deux de ses collaborateurs.

 

De l’autre côté de l’Atlantique, deux tiers des Français sont désormais favorables au mariage homosexuel, face à une majorité parlementaire hostile à toute évolution, voir franchement idiote n’hésitant pas à amalgamer homosexualité et pédophilie, voire zoophilie ou encore cherchant à promouvoir un modèle familial « durable »…

 

L’Assemblée nationale a rejeté en juin la proposition de loi socialiste visant à ouvrir le mariage à tous les couples sans discrimination retardant encore plus l’entrée de la France parmi les pays progressiste aux côtés de l’Afrique du sud, l’Argentine, la Belgique, le Canada, l’Espagne, l’Islande, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal ou encore la Suède.