100 photos de Martin Parr pour la liberté de la presse

Reporters sans frontière fête cette année ses 20 ans !  Cette ONG se bat sans répit pour défendre les journalistes et collaborateurs des médias emprisonnés ou persécutés pour leur activité professionnelle, et dénonce les mauvais traitements et la torture dont ils sont victimes dans de nombreux États. Rien que pour l’année 2012, RSF a dénombré 22 journalistes tués et 158 d’entre eux emprisonnés.

Comme chaque année, l’album « 100 photos pour la liberté de la presse » est publié, une façon simple de soutenir la liberté d’information. Reporters sans frontières a choisi de mettre à l’honneur l’oeuvre du photographe britannique Martin Parr, figure emblématique de la photographie contemporaine.

Cet album, consacré à son travail sur le tourisme de masse, montre des « pèlerins » conditionnés à faire partout la même chose à la même heure : visites au pas de course, le nez collé à l’objectif, bousculades au pied des monuments, scènes de plages surpeuplées. Drôle et parfois cruel, celui qui dit vouloir juste « photographier ses contemporains » saisit depuis plus de trente ans notre modernité dans toute son absurdité.

L’occasion également de rappeler que François Hollande a pris l’engagement de garantir la liberté de la presse : « La désignation des responsables des chaînes publiques de télévision et de radio dépendra d’une autorité indépendante et non plus du chef de l’Etat ou du gouvernement. Je préserverai l’indépendance de l’AFP et je renforcerai la loi sur la protection des sources (Engagement 51) ».